nRansomware le virus qui demande des photos intimes pour payer la rançon

Nransomware le virus qui demande une rançon en photos intimes

Bonsoir les lecteurs,
Nransomware franchit un cap les autres ransomwares vous demandent de l’argent pour rendre vos données là c’est avec des photos dénudés qu’il faut payer.

Nransomware le ransomware crée par un pervers

Les ransomwares je ne vous l’apprend pas, surtout avec certains de mes articles, sont légions sur le net en ce moment. Pourtant celui dont je vais vous parler aujourd’hui fait figure d’exception dans le petit monde de ces fléaux.

En effet, là où les autres virus du genre vous demandent de l’argent en bitcoin pour vous rendre vos données, ici on a affaire à un tout autre chantage. Les créateurs de Nransomware, en plus de kidnapper vos données et de vous dire « Fuck You » sur un fond d’image du petit train Thomas, vous fait une demande perverse. A moins que vous ne soyez exhibitionniste ce qui vous est demandé va vous horrifier. Ce sont tenez vous bien, des photos de vous nus qui paieront votre rançon. Ces photos seront malheureusement mises à dispositions sur le dark web.

Nransomware ancien déroulement du paiement de la rançon

Pour satisfaire la demande perverse des créateurs si vous êtes infecté voilà comment cela se passait. Je mets au passé car depuis le compte qui reçoit les photos a été bloqué. Vous deviez donc vous créer un compte sur la messagerie chiffrée ProtonMail. Ensuite, vous deviez envoyé un premier mail au compte 1_kill_yourself_1.

La seconde étape consistait à envoyer vos 10 photos de vous nus. A la suite de ça, le propriétaire de 1_kill_yourself_1, vérifiait que c’était bien vous. Lorsque tout ceci était vérifié et validé, vous receviez un code permettant de libérer vos données. Le message contenant le code possédait un PS indiquant comme je vous l’ai expliqué plus haut que les photos étaient mises à disposition sur le dark web.

Je ne doute pas une seconde que ces lâches vont trouver un nouveau moyen pour continuer ce chantage dégueulasse. Je vous ai décris ici la méthode que l’on connaissait avant le blocage de leur compte ProtonMail mais il ne faut pas être naïf, ils ont trouvé un filon et trouveront un moyen de continuer à l’utiliser. L’utilisation du passé dans ma seconde partie n’est donc pas à prendre comme la fin de Nransomware. Je ne peux que donc vous conseiller encore une fois de faire très attention aux sites que vous visitez et aux liens sur lesquels vous cliquez chers lecteurs.

D’ailleurs que pensez-vous de ce nouveau procédé ? Entre payer en argent ou en photos intimes, qu’est ce qui est moins gênant selon vous ? Je sais c’est comme choisir entre la peste et le choléra et moi même je ne sais point quoi répondre.

Sur ce je vous dis à demain les lecteurs.

Tremerius

Laisser un commentaire