ransomware un hopital doit payer deux fois pour pouvoir accéder à ses données

Un hôpital infecté par un ransomware « obligé » de payer deux fois

Bonjour les lecteurs,
Aujourd’hui petit article sur un triste événement que l’on voit malheureusement de plus en plus sur le web, un hôpital américain victime d’un ransomware est « obligé » de payer deux fois pour récupérer ses données.

Les hackers malhonnêtes réclament le paiement de la rançon une seconde fois

Les ransomware ce nouveau type de virus qui pollue le web dont on entend de plus en plus parler depuis deux ans maintenant est un véritable fléau. D’autant que les personnes non civilisés utilisant ces virus ne s’attaquent pas seulement à des personnes riches pour se faire de l’argent.

Pour être sûr d’être payé ce sont souvent des hôpitaux et des réseaux en rapport avec la médecine en général qui sont attaqués, les données de ces réseaux étant d’une importance capitale ce sont les victimes « les plus intéressantes » des utilisateurs de ransomware.

Le Heart hopital situé dans la petite ville de Wichita au Kansas en a fait les frais, mais ils sont tombés sur les pires crapules puisque après avoir cédé et payé la rançon, les hackers n’ont pas envoyés la clé de décryptage, ils ont préféré demander un nouveau paiement de la rançon et pour soi disant faire preuve de bonne foi, ils ont débloqués certaines données. Cette fois la direction de l’hôpital a refusé de payer, de peur que les mécréants ne refassent le coup.

Personnellement les lecteurs, j’ai du mal à me retenir de parler de ces gens en des termes polis, profiter d’une situation où des gens sont en danger de mort si les données ne sont pas récupérées est dégueulasse. Je hais le système du ransomware en général, escroquer des gens riches ou pauvres c’est abject mais encore une fois s’attaquer à des hopitaux, des cliniques ou autres structure de médecine pour moi c’est criminel et inhumain.

Les ransomware un fléau de plus en plus préoccupant

Selon plusieurs sources dont les experts en sécurité de chez Bitdefender, les attaques au ransomware ont causé plus de 350 millions de dollars de dommages rien que l’an dernier et la tendance est à la hausse pour cette année.

Un autre acteur dans le secteur de l’antivirus, Kaspersky préfère de leur côté vanter les mérites de leur solution antiviral puisque la compagnie annonce avoir bloqué 372602 attaques (un chiffre énorme il faut le reconnaitre)  dont 17% de celles-ci visant des clients professionnels.

S’il y a un point sur lequel toutes les compagnies créatrices de logiciels antivirus sont d’accord c’est de vous conseiller de faire attention aux pièces jointes dans vos emails, si l’email provient d’une source dont vous n’avez pas confiance, n’ouvrez pas car les PJ représentent la source principale de propagation des ransomware.

Sur ce les lecteurs je vous dis à lundi, de plus je viens d’être accepté en Master 1 chef de projet digital en alternance, si vous connaissez une entreprise bretonne (de préférence du côté de Vannes) susceptible de bien vouloir accueillir un alternant dans le domaine du digital (webmarketing, referencement SEO / SEA …), je vous le demande comme un service, faites tourner le contact et parlez un peu de moi  s’il vous plait :P.

Tremerius

Laisser un commentaire