Microsoft avoue désactiver les antivirus concurrents sur Windows 10

Microsoft veut concurrencer slack en créant une messagerie pro

Bonjour les lecteurs,
On se retrouve aujourd’hui pour un article sur Microsoft qui souhaite concurrencer slac en se lançant dans la messagerie professionnelle.

La messagerie Teams pour concurrencer Slack

La messagerie professionnelle participative est un domaine encore jeune où Slack est le précurseur et domine le marché. Facebook a ainsi dévoilé Workplace, sa plateforme de collaboration pour les entreprises. C’est lors d’une conférence que Microsoft a dévoilé Teams. Une messagerie qui sera incorporée dans la suite office 365.

La firme de Redmond (avec une pointe d’oubli pour ses concurrents :P) défini Teams comme

un moyen de conversation moderne

En d’autres termes, Teams pourra aider une équipe en donnant la possibilité d’échanger en direct des informations, documents ou autres avec les équipiers. La valeur ajoutée de Teams, en dehors de faire partie d’une suite revendiquant 85 millions d’utilisateurs, c’est son rattachement à skype qui permettra donc la possibilité d’effectuer des appels audio ou audio / vidéo.

Microsoft insiste également sur un autre aspect de sa messagerie professionnelle, la possibilité de personnaliser son profil. Les utilisateurs pourront donc à leur guise, créer des raccourcis vers des documents importants par exemple. Vous pourrez même intégrer des services que vous avez crées, Teams permet ce choix. Une décision intéressante et réjouissante quand on sait combien Microsoft tient à fermer ses logiciels d’habitude. Enfin pour ce qui est de la sécurité, Microsoft déclare que

es données sont cryptées durant leur transit et quand elles sont stockées

Slack ne s’inquiète pas et souhaite ironiquement la bienvenue à Teams

L’arrivée d’un nouveau concurrent ne semble pas alarmer Slack. Au contraire, la start-up via son blog et dans une publicité dans la presse se dit heureuse de voir naître ce challenger. Slack va même plus loin en disant à son concurrent de faire attention à cinq points cruciaux de la messagerie professionnelle participative et son succès.

Derrière ces gentils conseils, on ne doute pas une seconde que Slack se moque un peu du géant de l’informatique. La start-up est bien décidée à garder son leadership dans le domaine et n’hésite pas à défier son concurrent du jour ainsi que les autres.

Alors les lecteurs, allez-vous adopter Teams ou resterez-vous sur Slack ?

A vous de voir, moi en tout cas je vous dis à demain.

Tremerius

Laisser un commentaire