Google supprime 780 millions de publicités mensongères

Publicités mensongères, Google intensifie sa chasse

Bonjour les lecteurs,
J’espère que vous avez passé un bon weekend. Aujourd’hui, Google dévoile être en chasse des publicités mensongères et déclare en avoir supprimé 780 millions l’année dernière.

Les publicités mensongères le fléau du net

Qui n’est jamais tombé sur des publicités du genre « je gagne 3000€ par mois sans rien faire voici ma méthode » ou « comment maigrir facilement et rapidement », en surfant sur le web on ne va pas se mentir personne. Ces publicités mensongères visant à tirer profit des plus « faibles » d’entre nous sont un fléau.

C’est d’ailleurs la raison numéro un pour nous d’installer le légendaire adblock plus, à force de devoir cliquer sur la petite croix pour fermer ses ignominies, nous choisissons de l’éradiquer privant d’honnêtes gens de leur principale source de revenus.m

Cette solution qui encore une fois ne nous mentons pas, nous arrange la vie (plus de pub, navigation plus rapide et j’en passe :P) n’est pourtant pas la meilleure (oui les honnêtes gens méritent d’être payé pour leur travail ^^).

Google part à la chasse des publicités mensongères

Google va peut être réussir à nous faire désactiver nos adblocks, en effet la firme de Montain View s’active depuis quelques années à éradiquer les pub phising. Google annonce d’ailleurs en avoir bloqué 780 millions l’an dernier et la moitié de ce chiffre en 2014.

Un des secteurs  les plus prolifiques en terme de publicités  mensongères est  la pharmaceutique avec plus de 12.5 millions de publicités bloquées par le moteur de recherche. Ces publicités avaient pour but de nous vendre des médicaments pas encore disponible à la vente (et donc potentiellement dangereux). Google annonce en outre avoir suspendu 30 000 sites diffuseurs de publicités mensongères, 18 000 comptes d’annonceurs pour des contrefaçons et pour finir à peu près 7 000 sites de phishing.

Bien entendu, il faudra encore pas mal de temps à Google pour faire totalement le ménage vis-à-vis des pubs mensongères et de ceux qui les diffusent. Certains peuvent d’ailleurs légitimement se demander si ce n’est pas un combat perdu d’avance. Le problème semble insoluble, on peut penser que comme l’Hydre, lorsqu’on coupe une tête, deux autres repoussent.

Les armes de Google face à ce problème

Tout d’abord il faut savoir que à l’instar de ce qu’ils font avec Android, Google ne vérifie pas au préalable les contenus des pubs malgré le fait de devoir respecter certains critères avant de les diffuser. Si Google effectuait cette opération de vérification, le problème serait résolu. Pourtant, pour la défense de la firme il faudrait déployer une équipe de plusieurs milliers de personne uniquement pour cette tâche (même si Google engage beaucoup de monde, là ce ne serait pas faisable :P).

La firme de Montain View a donc choisi d’utiliser des algorithmes informatiques pour trouver les pubs illicites, ces algorithmes reçoivent le support d’une équipe humaine comptant près d’un millier d’âmes. La délation des utilisateurs fait également parti intégrante des moyens de Google pour bloquer les pubs criminelles (oui, oui là vous pouvez balancer c’est pour le bien de tous :D).

Une activité qui rassure le public tout en protégeant le modèle économique

Je ne vais l’apprendre à personne, mais si Google fait ça, ce n’est pas pour nos beaux yeux. Les revenus du géant du web reposent essentiellement sur la publicité (90% des revenus à peu près) et les adblockeurs font perdre de l’argent, une étude des sociétés PageFair et Adobe a montré que Adblock (ou autres logiciels du même genre) fait perdre environ 22 milliards de dollars en 2015.

Google lutte également contre les ghostview de Youtube

La firme n’aime décidément pas qu’on lui fasse perdre de l’argent (c’est normal me direz-vous :P). En plus de la chasse aux publicités mensongères, Google a également déclaré la guerre aux vues fantômes sur Youtube. Ces vues effectuées par des bots font un manque à gagner évalué à 5 milliards de dollars l’année dernière d’après le dernier rapport de l’ANA (industrie de la publicité en ligne américaine) en partenariat avec Whiteops (une société de sécurité informatique américaine). La tendance pour 2016 serait une perte de 7.2 milliards de dollars.

J’en ai fini avec mon (très) long article :P, le temps pour moi de vous demander ce que vous en pensez et de vous dire à demain les lecteurs.

Tremerius

Laisser un commentaire