Blackberry abonné par Facebook

Blackberry OS abandonné par Facebook

Bonsoir tardif les lecteurs,
Un petit mot tout d’abord pour nos amis belges, courage nous sommes avec vous dans ces moments douloureux, dans ces moments horribles la tristesse et le deuil vont bien au-delà de la nationalité, aujourd’hui nous sommes tous belges … Des moments douloureux, dans une autre mesure les canadiens de chez Blackberry en vivent puisque Facebook abandonne totalement blackberry OS.

Blackberry et Facebook divorce définitivement consommé

Ce n’est une nouvelle pour personne, Blackberry a bien du mal à attirer des clients depuis quelques années, même si le Blackberry Priv a changé un peu la donne ces derniers temps c’est avant tout parce que celui-ci tourne sous Android. Les smartphones de la marque tournant sous Blackberry OS eux ne font plus du tout recette à part chez les inconditionnels (comment aimer ces touches ridiculement petites mystères :P).

En partant de ce constat, le réseau social Facebook a décidé de ne plus fournir ses API pour Blackberry OS. Ce « boycott » a commencé il y a près d’un mois avec l’annonce de Facebook mettant fin à son support WhatsApp  pour Blackberry OS et c’est maintenant au tour des autres API Facebook de ne plus avoir de support sur ce système d’exploitation mobile.

Cet abandon de la part du réseau social est un vrai coup dur pour le constructeur canadien qui en moins d’un moins perd coup sur coup ses deux applications les plus téléchargées (du moins celles-ci ne seront plus mises à jour).

Blackberry tente de faire changer d’avis Facebook en mobilisant ses troupes sur … Twitter

Afin d’éviter une nouvelle fuite des clients vers la « concurrence » (entendez par là vers les smartphones sous iOS ou Android mise à part Blackberry Priv :P), la marque canadienne tente de communiquer pour rassurer, elle explique sur son blog avoir tout tenter pour convaincre Facebook de continuer à maintenir ses API pour Blackberry OS mais en vain.

Blackberry annonce être à la recherche d’une solution pour contourner ce problème, et le constructeur canadien invite également ses fans à mettre la pression sur Facebook par l’intermédiaire du hastag #IloveBB10APPS sur Twitter … Une opération qui est pour ainsi dire vouée à l’échec, Facebook ne s’intéressant guère à une grogne les concernant chez un concurrent. Une autre raison qui fait penser à un échec cuisant de cette « campagne » est que pour le moment le hastag manque totalement de visibilité (ce qui prouve que ça intéresse très peu de monde ^^).

Sur ces paroles, je vais vous laisser les lecteurs non sans ajouter autre chose, comme je l’ai fait dans l’entête de cet article, je réitère mon soutien à nos amis belges. Nous sommes tous avec vous dans votre douleur comme vous avez été avec nous dans la notre, vive la Belgique, vive la France et surtout vive le monde libre !

Tremerius

Laisser un commentaire